Les soubresauts de la loi GEMAPI

A la suite des modifications apportées au transfert des compétences eau et assainissement, l'AMF (Association des Maires de France) propose qu'il "soit étendu aux communautés d’agglomération et que la date limite de 2026 soit supprimée", des élus qui « s’opposent » également « fermement au regroupement systématique de la gestion des eaux pluviales à la compétence assainissement qui doit être débattu localement ».

Bref la loi pourrait être détricotée avant d'avoir été approuvée.

Voir l'article sur Mairie Info ici

 

Infos Crues